Francographies
L’actualité des littératures francophones
Et si le centre n’était plus au centre?
<p><em>Nérons d'ébène</em> de Massamba Guèye</p>

- Sénégal

Nérons d'ébène de Massamba Guèye

  1. "Le 26 octobre 2013, le marché Sandaga à Dakar a été ravagé par un violent incendie, détruisant tout le site.
  2. Plusieurs marchés aussi bien au Sénégal que dans d’autres pays africains avaient également été brûlés auparavant sans que l’origine de ces incidents n’ait été élucidée, et laissant les pauvres commerçants à et dans leur misère.
  3.  
  4. Massamba Lba Guèye dans sa pièce de théâtre  Nérons d’ébène – Les incendiaires se servira de cet incendie du marché Sandaga, pour dénoncer la grande corruption qui est souvent, toujours, à l’origine des catastrophes. Et malheureusement, corruption encore d’actualité.
  5.  

NDE
« Un incendie s’est déclaré dans un marché. La version officielle évoque un court-circuit, bien que le marché soit sans électricité… Le carnet secret du maire a été perdu dans l’incendie, et devient une arme redoutable dont dispose maintenant une des victimes pour mettre un terme à la magouille.
Les populations sont fréquemment victimes de tels procédés, et l’on cache souvent les tragédies qu’ils causent. Cette pièce raconte la détresse d’un sinistré, et dénonce la corruption. »"

Source : facebook de l'éditeur